Qu’est-ce que le phénomène d’Ubérisation ?

L’ubérisation est un mot qui reste nouveau pour beaucoup, et ne figure pas encore dans le dictionnaire français. Pourtant c’est un phénomène très répandu actuellement, et il continue de se développer au fur et à mesure que la technologie évolue. L’ubérisation rassemble tous les différents systèmes utilisés aujourd’hui par nombreux chefs d’entreprises qui ne souhaitent qu’une seule chose : tirer le maximum de profit en effectuant un minimum de dépense.

sites-internet.jpg

Il se caractérise par les créations de sites internet offrant différents services concernant les relations clients-fournisseurs, entreprise-employés, et bien d’autres encore. On distingue également la création de nombreuses plateformes qui avantagent surtout les personnes vivant dans les pays en voie de développement, notamment les pays africains.

Ubérisation, Airbnbsation , de quoi parle-t-ton ?

Le mot ubérisation est tiré du nom d’une société américaine appelé Uber qui, en se servant des nouvelles technologies, a créer un système entrant en concurrence avec les taxis. L’arrivé de l’ubérisation a provoqué la rébellion des chauffeurs de taxis car il propose des services plus rapide et moins chers que ces derniers.
L’airbnbsation fonctionne de la même manière que l’ubérasation sauf que celui-ci concerne le monde de l’hôtellerie. Il offre par exemple les mêmes services que peut offrir un réceptionniste d’hôtel confirmé, sauf que celui-ci possède une plateforme de service client situé à l’étranger.

Les liens entre Ubérisation et nouvelle économie

Les spécialistes craignent que l’accroissement de l’ubérisation constitue un désavantage pour l’économie de nombreux pays, notamment celui de la France. En effet, ce phénomène supprime énormément d’emplois car les services qui sont rémunérés à environ 1500 euros en France sont fournis à un prix très bas grâce à des plateformes situés à l’étranger.

uberisation.jpg
Il y a donc de plus en plus de société qui recourent à cette forme de service car cela leur permet de faire des économies, malgré les conséquences négatives que cela procure aux salariés.

Author: Killian Roche

Share This Post On