Ecoles de commerce : lesquelles choisir ?

Les ecoles de commerce ont pour principale mission de former des managers de haut niveau qui maîtrisent les matières enseignées et sont capables d’opérer dans tous les secteurs de l’économie aussi bien en France qu’à l’étranger.

ecole-de-commerce.jpg

Dans la plupart des cas, les écoles de commerce françaises sont organisées sur le modèle des business schools anglophones, mais il y a toujours une différence.

Privilégier la notoriété des écoles de commerce

A noter qu’en dehors d’un tronc commun composé d’environ sept (7) modules, chaque école de commerce  définit d’elle-même et selon ses expériences ses enseignements, que ce soit une formation de 3 ou de 5 ans. La célébrité d’une école de commerce, parfois, dépend de la qualité des intervenants et du corps enseignant fort de ses expériences professionnelles. Cette célébrité est jugée à partir des informations communiquées sur Internet. A cet effet, les étudiants qui cherchent des ecoles de commerce ayant une notoriété se fient à la fréquence de la consultation des sites web de l’établissement. Certes, c’est un indicateur  indiscutable, mais il faut aussi distinguer le profil de l’école consultée sur web, car parfois les internautes  tapent directement le nom d’une école connue sans que celle-ci soit une école de commerce pouvant répondre aux attentes. Pour savoir les écoles les plus recherchées sur Internet, il s’agit de considérer certains indices dont : L’indice de notoriété (top of mind), indice de brand (apparence), indice de maîtrise (volatilité des résultats), indice de social média (influence).

Prendre en compte l’insertion professionnelle des étudiants à l’issu de leurs cursus

A travers les indices énumérés supra, il s’agit de bien spécifier l’école de commerce qui assure aux étudiants plus de stages en entreprise. Cette méthode s’avère nécessaire pour que les étudiants soient familiarisés déjà  aux activités d’une part, c’est aussi indispensable car les étudiants auront plus de chance à trouver une entreprise qui les embaucherait au terme de leurs études.

monde-professionnel.jpg

Il s’agit de méditer sur les informations témoignant que les ecoles de commerce redouble ses efforts pour générer des liens avec le monde professionnels, compte tenu de la loi du 10.05.2007. En effet, il faut se poser les questions telles que le niveau de recrutement, la durée du cursus de formation, la célébrité, la reconnaissance des certificats et diplôme et surtout la rapidité d’insertion professionnelle des étudiants sortants de l’école.

Author: Killian Roche

Share This Post On